Le musée se met au vert ! Paysages en représentation(S)

Dans le cadre de la saison Paysages Bordeaux 2017, présentation thématique dans les collections permanentes du musée des Beaux-Arts (ailes sud et nord), du 29 juin 2017 au 7 janvier 2018
La saison Paysages est l’occasion pour le musée des Beaux-Arts de réinvestir et de revisiter ses collections autour d’un des genres picturaux les plus récurrents de l’histoire de l’art : le paysage. 
Rompant avec les codes de la muséographie traditionnelle par école et par époque, cette approche thématique permet un parcours de visite inédit, voire parfois décalé. Introduit par l’Ecole nordique – à l’origine du paysage naturaliste moderne –, ce parcours se déploie dans les deux ailes du musée, déclinant différents thèmes paysagers : vues de ports,  scènes de tempêtes,  nocturnes, marines,  paysages pastoraux et urbains ou encore diverses interprétations de l’allégorie des quatre saisons. 
Des accrochages denses dans l’esprit des salons du XIXe alternent avec des présentations au contraire plus épurées, venant là encore perturber le regard du visiteur.
 
Thématiques qui scandent le parcours dans les deux ailes du musée :
 
- Lumières du Nord. L'invention du paysage moderne 
- Poésie des ruines
- Marines
- Marines au clair de lune 
- De port en port 
- Avis de tempête 
- Peindre la nature en plein air : Corot et ses émules 
- A toute vitesse ! Modernités urbaines et industrielles
- Au fil des saisons
 
Couvrant un large panorama chronologique, du XVIIe au XXe siècle, la sélection des œuvres, dont une grande partie est habituellement conservée en réserve, viendra dialoguer avec des œuvres contemporaines, prêtées par le Capc, partenaire de l’opération. 
Une œuvre de l'artiste britannique Stuart Whipps questionnera les enjeux énergétiques des paysages géologiques en contrepoint de l'exposition 4.543 billion. The matter of matter au CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, où seront présentées successivement deux oeuvres du musée des Beaux-Arts : Le Vieux Carrier (1878) d' Alfred Roll et Le Quai de la Grave à Bordeaux (1884) d' Alfred Smith.
 
Quelques exemples tirés du parcours de l’exposition :
 
- Une salle est consacrée aux paysages de l’école hollandaise, dont une sélection significative est présentée. Le musée possède en effet un riche fonds de peintures nordiques illustrant les principaux genres picturaux de cette école. Les Hollandais furent d’ailleurs les premiers à traiter le paysage comme un sujet à part entière, annonçant en cela l’école moderne du paysage français du XIXe, autour de la figure tutélaire de Corot et des paysagistes de Barbizon. 
 
- Les quatre grandes fresques de Gaspard Dughet (beau-frère et élève de Nicolas Poussin, représentant du classicisme français), figurant les quatre  saisons, seront installées dans l’aile nord, partie habituellement consacrée aux XIXe et XXe siècles.
A noter qu’en raison de leur format imposant et particulier, ces œuvres sont rarement montrées.
 

Contrepoints contemporains : interventions d’artistes

Situé au cœur du paysage urbain, le musée des Beaux-Arts participe de l'effervescence citadine et invite les artistes à mettre en images et en sons cette présentation spécifique.
Ces interventions permettront une approche de la thématique parfois dès l’extérieur, avec une installation pénétrable de Franck Tallon placée entre les deux ailes du musée, créant un appel sensoriel pour le visiteur, invité à en découvrir plus dans les salles, avec notamment l’œuvre sonore d’Erik Samakh.
 

Expositions salle des essais

Pour compléter cette approche thématique, le musée propose deux expositions successives dans la salle des essais (salle consacrée aux expositions-dossiers en lien avec les collections et l’actualité du musée), toujours sur la thématique du paysage :

- Paysages intérieurs/extérieurs. Points de vue des publics.
7 juin-14 juillet. Exposition des productions des ateliers pédagogiques à la maison d’arrêt de Gradignan, à l’hôpital psychiatrique de Cadillac et dans le cadre des ateliers au musée.
 
- Dezeuze/ Marquet. Mise en regard.
28 septembre 2017-7 janvier 2018. En partenariat avec le CAPC, musée d'art contemporain. Présentation d’une sélection de dessins de jeunesse, récemment acquis en don par le Capc, de l’artiste Daniel Dezeuze, en regard d’œuvres graphiques d’Albert Marquet, dont Dezeuze se réclame alors.
 

Dossier de presse à télécharger

Autour de l’exposition

 
Album
A l’occasion de l’exposition, un album est spécialement édité. Il présente les différentes sections de l’exposition accompagnées de reproductions d’œuvres et l’ensemble des manifestations proposées au musée dans le cadre de la Saison Paysages.
Format : 24 x 24 cm
Tarif : 9,50 €
 
Visites commentées
Visites commentées de l’exposition :
Samedi 30 septembre à 15h30
Mercredi 4 octobre à 15h30
Samedi 21 octobre à 15h30
Samedi 4 novembre à 15h30
Mercredi 29 novembre à 15h30
Samedi 16 décembre à 15h30
 
Visites enfants
Pour les enfants, des visites-ateliers sont proposées sur leur temps scolaire et extra-scolaire, pour  découvrir l’exposition. Un carnet de voyage réalisé spécialement  à cette occasion accompagnera leur visite de l’exposition, seuls ou accompagnés.
 

Informations pratiques

Musée des Beaux-Arts
20 cours d’Albret
33 000 Bordeaux
Tél. : 05 56 10 20 56
musbxa@mairie-bordeaux.fr
www.musba-bordeaux.fr
 
Ouvert tous les jours, sauf mardis et jours fériés,
de 11h à 18h *
Ouvert les 14 juillet et 15 août.
 
Tarif : 5 €, réduit 3 €.

* Sous réserve de modification

Communication/presse
Musée des Beaux-Arts
Dominique Beaufrère
d.beaufrere@mairie-bordeaux.fr
Tél : 05 56 10 25 17
www.musba-bordeaux.fr

Presse nationale et internationale
Claudine Colin Communication
Dereen O’Sullivan,
dereen@claudinecolin.com
Tél : +33 1 42 72 60 01
www.claudinecolin.com

Contact presse mairie
Nicolas Corne / Maryvonne Fruauff
n.corne@mairie-bordeaux.fr
m.fruauff@mairie-bordeaux.fr
Tél : 05 56 10 20 46
twitter.com/bordeauxpresse

 

Image : Affiche de l'exposition Le musée se met au vert ! Bordeaux, musée des Beaux-Arts

Le musée se met au vert ! Paysages en représentation(s)