Europe 15e et 16e siècles : la Renaissance (salle 1)

La collection italienne a bénéficié des deux premiers envois de l’Etat au musée de province en 1803 et 1805, notamment avec le Pérugin et quelques œuvres remarquables de l’Ecole vénitienne (Titien, Véronèse, Bassano). Grâce à des dépôts, des acquisitions et des dons pendant deux siècles, la collection s’est enrichi des peintures de Palma le Vieux, ou l’atelier de Vasari ou de Lavinia Fontana. Ces œuvres illustrent l’évolution de la Renaissance classique vers le maniérisme international et une expression vénitienne plus « colorée ».
 
En complément des peintures de l’Italie du Cinquecento, des œuvres de l’énigmatique Hans Clot, d’Hans Maler, d’Hans von Aachen, de Brueghel de Velours et d’Otto Venius témoignent de la persistance du gothique à l’époque de la Renaissance et de l’adhésion au maniérisme florentin et romain en Europe du Nord jusqu’au début du 17e siècle.
 
Image de localisation de la salle 1 - musée des Beaux-Arts de Bordeaux