La classe, l'oeuvre

Quand les élèves deviennent médiateurs le temps d'une soirée

Initiée par les Ministères en charge de la culture et de l’éducation, l’opération « la classe, l’œuvre ! » offre à des classes et leurs enseignants la possibilité de construire un projet d'éducation artistique et culturelle à partir de l’étude d’œuvres d’art issues des collections des musées de France. La Nuit Européenne des musées est l’événement qui permet aux acteurs des projets de valoriser et partager l’aventure menée au cours de l’année.

En 2017 au musée :

  • La classe de CM1 de l'école Paul Bert de Bordeaux

Les élèves ont présenté des œuvres de la collection au public lors de la nuit des musées 2017. Ils ont écrit des textes sur les œuvres étudiées qu’ils ont interprété sous la forme de saynètes ou de danses. Leurs interventions ont eu lieu en français, en espagnol ou en anglais. Le public a déambulé avec eux sur trois espaces de l’aile nord, dans les collections XIXe et XXe siècle. Les élèves étaient accompagnés de leurs enseignants Chantal Dolveck et Ana Martinez (enseignante d’espagnol) et Régis Watripont pour la partie musicale. Jean-Luc Destruhaut, enseignant en service au musée les aidées à construire leur projet.

    

  • La classe de seconde du lycée Montesquieu de Bordeaux

¡ Otra vez !

Projet réalisé avec la classe de seconde option histoire-géographie-espagnol du lycée Montesquieu dans le cadre de la nuit des musées 2017 autour de l'oeuvre de Louis Valtat, Jeune Femme espagnole, vers 1895. Ce tableau vivant est commenté par les élèves qui se sont litérallement inscrutés dans l'oeuvre. 

  • Deux classes de 5ème du collège Cassignol de Bordeaux

Les élèves du collège Cassignol engagés dans un travail sur l’année dans le cadre d’un partenariat du réseau FRAME échangent avec des collégiens américains et étudient le thème de la frontière. Au travers des œuvres choisies dans les collections du musée de Virginia, VMFA et le musée des Beaux-Arts de Bordeaux.

Ce projet interdisciplinaire mêle l’apprentissage des langues, le lien entre les mathématiques et l’art avec le thème du nombre d’or, le français, l’histoire et l’étude des contextes liés aux œuvres et la pratique artistique. Les élèves ont inventé un dialogue pour les personnages du tableau de Lacour et réinterprètent l’œuvre de l’artiste sous forme de tableau vivant.

Ils présentent le tableau d’Antoine Jean le Gros sous la forme d’un tableau vivant.

          

Nuit des musées 2017

Nuit des musées 2017, les élèves deviennent médiateurs