La collection d'arts graphiques

Agnès Birot, responsable de collection d’arts graphiques

Comment est composée la collection d’arts graphiques du musée des Beaux-Arts ?

La collection d’arts graphiques a été constituée par des envois de l’Etat, des achats, des legs et des dons. Elle est composée aujourd’hui d’environ 5000 œuvres, 3500 dessins et 1500 estampes, avec un petit fonds de dessins anciens – une centaine de feuilles du legs Brandenbourg – et comprend essentiellement des œuvres du 19e et du 20e siècles avec des séries importantes des trois grands bordelais : Odilon Redon, Albert Marquet et André Lhote. L’accroissement de ce fonds se fait aujourd’hui par des achats de la Ville de Bordeaux et des dons de l’Association des Amis des Musées, de mécènes ou de collectionneurs.
 

Quelles sont vos principales missions ?

Les principales missions d’un responsable de collection dans un musée sont l’étude et la conservation de ce fonds ainsi que sa présentation au public.
 
L’étude d’abord : l’informatisation de la collection a permis de bien la connaître ; cette opération va de pair à l’heure actuelle avec le récolement que tous les musées de France ont l’obligation de mener à bien pour 2014. Il s’agit en fait de contrôler la présence des œuvres inscrites sur les registres d’inventaire. Cette vérification permet de dresser la liste des œuvres manquantes - pour cause de destruction, de perte ou autres - et à l’inverse d’inscrire avec des numéros rétrospectifs les œuvres non portées à l’inventaire mais bien présentes dans les collections.
L’établissement de catalogues comme le suivi de travaux universitaires faits par des étudiants de Bordeaux 3 sur la collection font également partie des missions d’étude.
 
La conservation de ces œuvres est l’autre mission importante d’un responsable de collection. L’ensemble des arts graphiques a été déménagé dans un local mieux adapté et climatisé il y a quelques années au moment où est apparue la notion de conservation préventive, une réflexion qui prend en compte la globalité des conditions de stockage et de conservation :
- contrôle de la température (autour de 20°) et de l’hygrométrie (autour de 50%)
- achat d’un mobilier adapté : meubles métalliques permettant le rangement à l’horizontale des œuvres dans des cartonniers au PH neutre. Toutes les œuvres sont décadrées et rangées à plat sauf les pastels et les fusains qui conservent leur encadrement
- séparation entre les dessins et les estampes.
Certaines œuvres ont malgré tout besoin d’être restaurées et il incombe alors au responsable de faire faire ces restaurations.
 
La présentation au public
Les conditions particulières de conservation des œuvres sur papier ne permettent pas une présentation permanente dans les collections ; il est recommandé de ne les montrer que pour une durée de 3 mois tous les 3 ans et encore avec un éclairage de 50 lux maximum ! Aujourd’hui le musée n’a pas de salle consacrée à la présentation des œuvres graphiques mais avec le futur réaménagement de l’aile Nord, la salle des essais (située à l’extrémité de l’aile Sud) pourra être réservée à la présentation d’expositions temporaires de dessins ou d’estampes.
 
En attendant, la collection est visible sur demande : des visites du Cabinet d’arts graphiques sont également organisées (voir l'agenda), en collaboration avec le service des publics.
 
Enfin, la participation aux expositions organisées par le musée de Bordeaux ou par d’autres établissements permet de sélectionner des œuvres et de les préparer en réalisant leur montage et leur encadrement.

 

Photo d'une visite au Cabinet d'arts graphiques © Musée des Beaux-Arts-mairie de Bordeaux. Cliché I.Beccia

Visite au Cabinet d'arts graphiques © Musée des Beaux-Arts-mairie de Bordeaux. Cliché I.Beccia